Un avocat pour quoi faire?

Si vous avez besoin d’un conseil, vous avez besoin d’un avocat !

A l’heure d’internet, l’accès à l’information juridique gratuite fourmille sur la toile. De nombreux sites, vous proposent clés en mains la rédaction d’actes juridiques à des prix défiants toute concurrence.

Oui mais attention, si l’information juridique est effectivement présente sur internet, elle n’est pas toujours intelligible ! En effet, les textes de loi sont complexes, nombreux et les réformes sont omniprésentes ce qui rend la compréhension des règles juridiques bien souvent extrêmement difficile.

Plus encore, nombreux sont les sites d’information en ligne sur lesquels il est fait référence à des « experts » qui sauront vous renseigner… Prenez le temps de vérifier qui sont ces experts, de quelle formation bénéficient-ils? Si vous ne trouvez pas l’information sur le site internet en question, vous ne pouvez que vous méfier de la qualité du conseil apporté…

Une procédure en justice pour 150,00 €, une consultation juridique complexe pour 30,00 €, la rédaction d’actes juridiques sur mesure à 15,00 €, ne peut attirer que votre méfiance. En effet, un conseil juridique de qualité a un coût qui se justifie par l’étude personnalisée de votre dossier, et l’adaptation de la stratégie et des actes rédigés à VOTRE situation.

 

Vous avez le DROIT de bénéficier d’un véritable conseil, vous avez le DROIT d’obtenir des informations précises et adaptées à votre cas, nous avons le DEVOIR de vous fournir ces informations à un prix juste.

Un conseil obtenu à prix bradés, sera bien souvent un conseil inutile, lorsqu’il ne sera pas tout simplement mauvais…

En effet, une réponse juridique qui vous sera apportée pourra être juste… mais pourrait se révéler inadaptée à votre cas.

Ainsi, n’oubliez pas de lire le texte écrit en tout petit sur les sites internet qui vous vendent du conseil juridique en ligne.

Si le site précise que :

(Extrait issu d’un site internet d’information vendant de l’information juridique en ligne et des modèles type de contrat et d’actes juridiques) :

« Mais notez bien que xxxxxx ne vous donne aucune garantie d’aucune sorte sur la parfaite adaptation de ces documents au droit français. xxxxxx ne saurait être tenu pour responsable des conséquences de toute  erreur ou omission contenue sur le site ou dans les réponses faites par mail. »

Alors, ne vous laissez pas berner, et allez consulter un vrai professionnel du droit, qui engage lui sa responsabilité pour toute réponse qu’il vous apporte.

Lorsque vous venez voir un avocat, il vous pose bien souvent de nombreuses questions, qui vous paraitront parfois incongrues, afin d’être certain d’envisager le problème dans sa globalité.

Le site internet automatisé lui ne fera que répondre à la question que vous lui posez… et tant pis si vous avez oublié de dire des détails qui auraient permis de vous dire que votre recours était perdu d’avance, ou au contraire que vous aviez plus de droit que vous ne le pensiez à faire valoir…

 

Je n’ai jamais fait appel à un avocat, comment ça marche ?

Un peu comme vous feriez avec un plombier ou un électricien.

 

  • Vous exposez brièvement votre problématique à votre avocat lors d’un court RDV ou d’un échange téléphonique ;
  • Votre avocat vous fait alors un devis que nous appelons convention d’honoraires. Ce devis est fixé soit forfaitairement, soit en fonction d’un taux horaire et du nombre prévisible d’heures que votre avocat pense avoir à passer sur votre dossier ;
  • Vous retournez signée la convention d’honoraires à votre avocat et vous réglez un premier acompte (que nous appelons provisions sur honoraires) ;
  • Votre avocat traite votre dossier dans les meilleurs délais ;
  • Vous réglez les honoraires généralement par tranches au fur et à mesure de l’avancement du dossier.

À tout moment vous pouvez décider de ne plus faire appel à votre avocat. Dans ce cas vous devrez lui régler le montant des honoraires équivalant au travail qu’il aura effectué au jour où vous lui retirez votre dossier.